Régionales 2021

APPEL A CONTRIBUTIONS

ENSEMBLE EN BRETAGNE

ASAMBLES E BREIZH

Un nouveau projet breton dans un monde en transition

En 1962 à Lorient, l’Assemblée générale du Comité d’Etude et de Liaison des Intérêts Bretons, le CELIB, adoptait sa loi-programme pour la Bretagne, qui, dans les années qui ont suivi, a nourri tant l’action de l’État dans la région que les mobilisations locales et les premières lois de décentralisation.

Il est temps aujourd’hui de reprendre le chemin de Lorient pour lancer une nouvelle réflexion collective sur l’avenir de la Bretagne. Nous avons à écrire une nouvelle page pour ce modèle breton, qui a transformé en profondeur nos territoires, mais se trouve aujourd’hui dans l’impasse, aux prises avec un monde en rapide mutation et au déclin de l’Etat aménageur.

Devenue terre d’accueil après avoir connu l’exode, passée d’une agriculture de subsistance à une agro-industrie pourvoyeuse d’emplois mais qui couvre certaines plages d’algues vertes, abritant trois métropoles dont on ne sait plus si elles confortent ou déstructurent son tissu de villes moyennes et ses territoires ruraux, la Bretagne fait face à des tensions et des contradictions qu’elle peine à gérer, qu’elle tait plus qu’elle ne les affronte. À l’inverse de discours convenus « post-célibiens » sur l’union toujours renouvelée des Bretons face au défi de l’avenir, nous constatons chaque jour davantage la fracturation de la société bretonne et la montée des affrontements, dans un contexte d’exacerbation des crises sociale, économique, démocratique et environnementale. 

De fait, si la deuxième moitié du 20e siècle a vu la Bretagne se réarrimer à l’économie européenne puis mondiale, le 21e siècle n’est pas la suite mécanique de cette histoire devenue mythe rabâché. Entre obligation de répondre aux grands défis environnementaux, pour la santé des Bretons comme pour l’avenir même de l’humanité, et relocalisation inéluctable d’une part des activités économiques, le monde qui se dessine peut se lire comme prenant le contre-pied des grands choix économiques bretons des décennies précédentes, mettant à nue les fragilités régionales. De tels défis nécessitent un débat sans tabou et sans dogmatisme, à hauteur de la réalité quotidienne, des aspirations et des rêves des hommes et des femmes qui font la Bretagne d’aujourd’hui.

Clair sur son socle d’exigences – sur le renforcement des solidarités, de la démocratie, de la participation citoyenne et sur la réponse nécessaire aux immenses défis environnementaux et humains de notre temps, « Ensemble en Bretagne – Asambles e Breizh », s’attache à rassembler tous ceux qui partagent ces valeurs pour nourrir et porter un nouveau projet breton, lucide, audacieux et généreux.

Nous vous proposons donc de nous rejoindre à Lorient le 29 août prochain pour une journée de débats et de construction autour des priorités incontournables de ce nouveau projet breton. Précédées de rencontres et d’un collectage de paroles et d’idées mené « à hauteur d’homme » au fil de l’été, cette journée est par définition ouverte à toutes vos contributions (à déposer ci-dessous).

Vos idées viendront nourrir les 6 grands thèmes dont nous débattrons ensemble à Lorient :

-Travailler en Bretagne

-Habiter en Bretagne

-S’épanouir en Bretagne

-Apprendre en Bretagne

-Décider en Bretagne

-Assumer nos responsabilités

Nos discussions seront guidées par un souci de prise en compte de la parole de chacun. Elles s’appuieront sur des amorces au débat élaborées à partir des paroles et contributions recueillies pendant l’été.

Nous sommes impatients de vous lire, et vous donnons donc rendez-vous à Lorient le 29 août !